Quel hivernage choisir?

LES ÉTAPES CLÉS POUR RÉUSSIR SON HIVERNAGE DE PISCINE

HIVERNAGE ACTIF : EN QUOI CELA CONSISTE ?

Cela consiste à laisser le système de filtration tourner au ralenti pendant les mois d’hiver (par exemple deux à trois heures par jour selon la température de l’eau). Ainsi, il y a toujours de l’eau en mouvement dans les tuyaux et la pompe de la piscine… ce qui empêche les divers équipements (skimmers, buses de refoulement, canalisations, etc.) d’être pris par le gel ! Par ailleurs la piscine doit être surveillée et entretenue tout l’hiver. Pour cela il faut continuer à traiter la piscine et faire des analyses d’eau. De plus, il faut également continuer de contrôler le système de filtration (surtout en période de gel). Poursuivre également le nettoyage du bassin si la piscine n’est pas couverte.

LES ÉTAPES POUR RÉUSSIR UN HIVERNAGE ACTIF :

ÉTAPE 1 : Nettoyer la piscine (fond et parois ainsi que le système de filtration) Nettoyer à fond tout votre bassin : fond, paroi et ligne d’eau. Vous pouvez le faire à l’aide de différents accessoires :

• Balai aspirateur, épuisette de fond ou robot hydraulique pour le fond et les parois de votre piscine. Attention si vous avez un robot électrique vérifiez qu’il est compatible eau froide sinon ne vous en servez pas en dessous de 15°C l’eau risque d’endommager son circuit électrique.

• Balai brosse adapté à votre revêtement pour nettoyer manuellement les parois.

• Épuisette de surface pour récupérer les déchets flottants à la surface d de l’eau

• Éponge magique ou éponge classique non abrasive avec un produit de nettoyage spéciale ligne d’eau type pour dégraisser et désinfecter votre ligne d’eau. ÉTAPE 2 : Nettoyer votre filtre Pour un filtre à sable : afin d’éliminer toutes les impuretés et garder un bon niveau de granulométrie de la masse filtrante il va falloir procéder à un lavage classique de votre filtre (nettoyage, rinçage suivi de plusieurs contres lavages). Ensuite fermer la filtration, ouvrez le couvercle du filtre et versez un produit détartrant (nettoyant filtre ) en suivant les recommandations du fabricant pour éliminer tous les dépôts de calcaire. Une fois que le traitement a fini d’agir procédez à un contre lavage du filtre.

Pour un filtre à diatomée : procédez à un nettoyage classique du filtre : nettoyage, rinçage et contre-lavage. Puis ouvrez et démontez le filtre afin de pouvoir tremper les éléments filtrants (plateaux ou bougies) dans une eau avec un produit détartrant. Ensuite brossez le filtre et rincez-le abondamment avant de le laisser sécher. Pour un filtre à cartouche : ouvrez le filtre, sortez la cartouche et nettoyez la cuve du filtre. Ensuite nettoyez et rincez la cartouche à l’aide d’un jet d’eau pour enlever les plus grosses saletés et d’une brosse souple pour les petits dépôts. Ne pas faire de contre-lavage. Une fois nettoyé, il va falloir désinfecter la cartouche en la trempant un quart d’heure dans une solution adaptée : une dose d’acide chlorhydrique ou d’acide acétique pour 20 doses d’eau. Enfin plonger la cartouche dans une solution détartrante, puis une fois le traitement terminé rincer abondamment la cartouche avant de la remettre en place.

ÉTAPE 3: Vérifiez l’équilibre de l’eau : Durant la durée de l’hivernage il va falloir contrôler de temps en temps l’équilibre de votre eau (taux de pH, alcalinité, dureté, taux de désinfectant) afin de vérifier sa qualité. Dans le cas échéant rééquilibrer le pH (avec du pH plus ou du pH moins). Utilisez un appareil de test pour la mesure de votre eau.

ÉTAPE 4 : Stopper le fonctionnement des appareils automatiques Si vous avez des régulateurs de pH, électrolyseur ou autres appareils de traitement automatique arrêtez les, ils ne serviront pas à grand-chose. Dans une eau froide et peu brassée le PH ne varie que très peu donc le régulateur ne vous servira pas. L’enlevez, vous permettra de l’économiser et de prévenir tous risques de détérioration de sa sonde par le froid. Les cellules d’un électrolyseur au sel se dégrade dans une eau froide. Pour éviter cela débrancher l’électrolyseur et fermez les vannes d’entrées de l’eau. Puis utilisez un chiffon pour entourer le bloc de l’électrolyse afin de le protéger du froid.

ÉTAPE 5 : Faire un traitement choc En dessous de 12°C les bactéries ne se développe plus donc il n’est pas utile de continuer à utiliser votre traitement habituel. Si vous voulez être prévenant vous pouvez laisser un ou deux galets de chlore dans votre skimmer. Par contre si votre eau n’est pas propre avant l’hivernage, il faut faire un traitement choc en fonction de votre type de traitement de base :

CHLORE_CHOC_PASTILLES_20G
CHLORE CHOC PASTILLES 20G

Laissez ensuite tourner votre filtration en continu pendant 24h en positionnant la vanne de votre filtre sur « recirculation ». Si une fois le traitement choc terminé vous apercevez des dépôts au fond de la piscine aspirez-les avec un balai aspirateur ou un robot hydraulique. Si des particules flottantes persistent faites une floculation de votre eau. Une fois fini refaites un nettoyage de votre filtre si vous avez un filtre à sable ou à diatomée.

ÉTAPE 6. Régler votre filtration En fonction de la température de votre eau il va falloir filtrer plus ou moins longtemps : Si la température est supérieure à 0°C alors optez pour une filtration minimum. Calcul du temps de filtration pour l’hivernage actif = température de l’eau / 3 (ex : vous devrez filtrer 3h pour une eau à 9°C et 2h pour une eau à 6°C). Si la température passe sous les 0°C, alors vous devrez filtrer votre eau en continu pour éviter la formation de gel. Les coffrets hors gel : Pour les piscines équipées d’un coffret hors-gel, penser à le paramétrer pour qu’il mette en route la pompe de piscine avant que l’eau ne gèle. (Cet équipement n’est pas obligatoire mais vivement conseillé).

ÉTAPE 7 : Couvrez votre piscine avec une bâche (optionnel) Pour compléter votre hivernage vous pouvez couvrir votre piscine à l’aide d’une bâche d’hiver, volet ou la bâche d’été. Il sera nécessaire de surveiller régulièrement votre eau car cette bâche ne protège pas contre le développement des algues (qui se développent à la lumière) et la présence de fines particules qui peuvent passer au travers.

GARDER UNE SÉCURITÉ SUR VOTRE PISCINE :

Pendant la période hivernale vous n’utilisez pas votre piscine mais ce n’est pas une raison pour enlever les équipements de sécurité type alarme, barrière démontable… C’est d’autant plus vrai en choisissant un hivernage actif car vous n’avez pas l’obligation de bâcher votre piscine donc si vous retirez vos accessoires de sécurité rien ne protégera les enfants. Gardez au moins un équipement (alarme, barrière ou bâche) afin d’éviter et prévenir tout accident. Si vous êtes équipé d’un volet immergé ou de barrière de sécurité en verre (non démontable) alors vous n’avez pas de soucis à vous faire ces équipements de sécurité ne peuvent pas être enlevé. Que faire si mon eau passe au-dessus de 12°C ? Pas de panique il suffit juste de revenir à un fonctionnement normal de votre piscine à savoir : • Une durée de filtration plus longue (température de votre eau / 2) • Un retour à votre traitement de votre eau habituel mais moins régulier : tous les 10 à 15 jours uniquement Continuez de vérifier la température de l’eau et son équilibre (pH) Nettoyez régulièrement votre piscine : fond et surface de l’eau, panier de skimmer…

LA TECHNIQUE D’HIVERNAGE ACTIF EST DONC RÉSERVÉE :

• Aux zones dans lesquelles le climat est plutôt clément, et où la saison froide reste douce. • Aux piscines équipées d’un coffret hors-gel

AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS DE L’HIVERNAGE ACTIF

AVANTAGES : Si les habitants des régions aux hivers doux préfèrent mettre leur piscine en hivernage actif, c’est parce qu’il présente de nombreux avantages : il est facile à mettre en place, la remise en service de la piscine est plus simple avec un semi-hivernage, et surtout il y a peu de risques de dégradation des équipements par le gel ou de désamorçage de la pompe de piscine étant donné que la filtration fonctionne toujours.

INCONVÉNIENTS : La piscine est à surveiller tout l’hiver, surtout en période de gel (vérification du bon fonctionnement de la filtration, ajout de produit d’hivernage, d’anticalcaire si nécessaire, contrôle du pH et des skimmers). C’est pourquoi il est très recommandé d’installer un coffret hors-gel (fait fonctionner la pompe dès que la température risque d’endommager le circuit de filtration). En fonction de la température, il faudra traiter l’eau, même si les doses sont fortement diminuées Cependant, l’hivernage actif implique également une maintenance régulière de la piscine, que ce soit pour le nettoyage (vider les paniers des skimmers, nettoyer le bassin…) ou l’entretien de l’eau (vérifier la température, l’équilibre.).

HIVERNAGE PASSIF EN QUOI CELA CONSISTE?

L’hivernage passif est une technique d’hivernage total, qui consiste à mettre la piscine au repos durant tout l’hiver. En effet, l’hivernage passif d’un bassin implique l’arrêt complet : de la filtration, de l’entretien de l’eau et du bassin, du nettoyage… bref, de toute maintenance durant l’hiver. Voilà pourquoi l’hivernage passif est aussi connu sous les noms d’hivernage complet ou d’hivernage total : parce que pendant plusieurs mois, la piscine est en mode « off », complètement à l’arrêt.  


COMMENT METTRE UNE PISCINE EN HIVERNAGE PASSIF ?

Avant toute chose, pour mettre une piscine en hivernage passif, il faut attendre que la température de l’eau de la piscine soit passée en dessous de 12°C : c’est un seuil à partir duquel les algues et les micro-organismes ne risquent plus de proliférer… et donc de faire tourner l’eau. Une fois cette température atteinte, voilà comment procéder à un hivernage passif en 8 étapes :     
ÉTAPE  1 
: Nettoyer la piscine avec le robot nettoyeur

Robot ZODIAC

ÉTAPE 2 : Nettoyer votre filtre :   L’hivernage est le moment idéal pour nettoyer en profondeur votre filtre (désinfection + détartrage). En fonction du type de filtre que vous avez il va falloir procéder de différentes façons :   Pour un filtre à sable : afin d’éliminer toutes les impuretés et garder un bon niveau de granulométrie de la masse filtrante, il va falloir procéder à un lavage classique de votre filtre (nettoyage, rinçage suivi de plusieurs contre-lavages). Ensuite fermer la filtration, ouvrez le couvercle du filtre et versez un produit détartrant (nettoyant filtre ) en suivant les recommandations du fabricant pour éliminer tous les dépôts de calcaire. Une fois que le traitement à fini d’agir procédez à un contre-lavage du filtre.                                        
Pour un filtre à diatomée : procédez à un nettoyage classique du filtre : nettoyage, rinçage et contre-lavage. Puis ouvrez et démontez le filtre afin de pouvoir tremper les éléments filtrants (plateaux ou bougies) dans une eau avec un produit détartrant. Ensuite brossez le filtre et rincez-le abondamment avant de le laisser sécher.       Pour un filtre à cartouche : ouvrez le filtre, sortez la cartouche et nettoyez la cuve du filtre. Ensuite nettoyez et rincez la cartouche à l’aide d’un jet d’eau pour enlever les plus grosses saletés et d’une brosse souple pour les petits dépôts.  Ne pas faire de contre-lavage. Une fois nettoyé, il va falloir désinfecter la cartouche en la trempant un quart d’heure dans une solution adaptée : une dose d’acide chlorhydrique ou d’acide acétique pour 20 doses d’eau. Enfin plonger la cartouche dans une solution détartrante, puis une fois le traitement terminé rincer abondamment la cartouche avant de la remettre en place.
ÉTAPE  3– Faire un traitement choc de l’eau, vérifier le pH, puis laisser tourner la filtration durant à peu près 24h. Tout comme le bassin, l’eau doit être exempte d’impuretés et être totalement saine.    

CHLORE_CHOC_PASTILLES_20G
Chlore choc pastilles 20grs PURISSIMEAU

                                                          
  ÉTAPE 4 :  Faire baisser le niveau d’eau : pour que la ligne d’eau arrive à peu près 5-10 cm en dessous des skimmers. Ceci dans le but d’éviter que de l’eau ne gèle et détériore les circuits d’aspiration et de refoulement de l’eau. Vous pouvez en profiter pour faire un bon lavage et rinçage de votre filtre à sable.    
ÉTAPE 5 : Mettre son système de filtration en hivernage :   Une des étapes les plus cruciales de l’hivernage passif va consister à vidanger tout votre système de filtration ainsi que vos équipements de piscine.   Pourquoi ? c’est simple, s’il reste de l’eau dans vos canalisations, elle va geler en hiver, donc gonfler et risque de faire éclater vos tuyaux. Votre piscine fuira lors de sa remise en route et vous devrez engager d’important et coûteux travaux de rénovation.   Avant de vidanger, il va falloir :   Couper l’alimentation électrique de votre installation,Graissez les joints de vos filtres et les laissez ouvert,Positionnez la vanne multivoie de votre filtre en positon hivernage.   Videz l’eau restante de vos différents matériels et équipements : filtre, pompe, cellule d’électrolyse, nage à contre-courant…Pour ce faire dévisser les bouchons de purge (en bas des filtres) ou les raccords (pour pompe et filtre) qui retiennent l’eau.Purgez vos canalisations en ouvrant les vannes d’arrêt des skimmers, buses de refoulement et prises balai.Une fois terminé vous pouvez refermer les vannes.   Mettez vos équipements et accessoires de piscine à l’abris et au sec : pompe, filtre, échelle, nage à contre-courant, alarme…  
ÉTAPE 6 : Verser le produit d’hivernage de type (AQUAPURE) en bidon 3 L  

Hivernage AQUAPURE bidon de 3 litres soit 1 litre pour 25m3

  ÉTAPE 7 :  Mettre en place les accessoires d’hivernage pour protéger les équipements.   Isoler vos canalisations en posant des bouchons d’hivernage dans les buses de refoulements et prises balai. Placez ensuite des bouteilles gizzmos à l’intérieur des skimmers après avoir retiré les paniers pour éviter à l’eau d’y pénétrer et protéger vos skimmers du gel.   Protéger votre structure en plaçant des flotteurs d’hivernage sur la diagonale de votre piscine. Les flotteurs vont absorber la pression du gel à la place de votre bassin pour empêcher la déformation des parois.                                                                             

FLOTTEURS ET GIZMOS

  ÉTAPE 8 : Couvrir la piscine avec une bâche d’hiver aux normes de sécurité en vigueur NF P 90-308 elle permet protéger les enfants de moins de 5 ans concernant les risques de noyade que peut représenter les piscine Garder une sécurité sur votre piscine :   Pendant la période hivernale vous n’utilisez pas votre piscine mais ce n’est pas une raison pour enlever les équipements de sécurité type alarme, barrière démontable… Si vous êtes équipé d’un volet immergé ou de barrière de sécurité en verre (non démontable) alors vous n’avez pas de soucis à vous faire ces équipements de sécurité ne peuvent pas être enlevé.    
LA TECHNIQUE D’HIVERNAGE PASSIF EST DONC RÉSERVÉE : L’hivernage passif est obligatoire pour les propriétaires de piscine enterrée ou hors sol de type piscine bois ou en acier, qui habitent dans des régions froides, où les températures descendent régulièrement en dessous de 0°C (risque de gel et de neige élevé), et qui ne sont pas équipé de coffret hors gel.
 AVANTAGES DE L’HIVERNAGE PASSIF :   Mettre en hivernage passif une piscine est synonyme de tranquillité, dans la mesure où grâce à cette méthode, la piscine est assurée de passée l’hiver au calme et sans encombre… sans qu’aucune maintenance ne soit nécessaire.  

INCONVÉNIENTS DE L’HIVERNAGE PASSIF :
Mode d’hivernage assez long et fastidieux
Piscine moins belle visuellement
Remise en service plus complexe, c’est le grand nettoyage de printemps !Remise en service plus onéreuse (utilisation de produits)